Préparation à Levallois Cabourg 3


En ce « beau » samedi 26 août, rendez-vous était pris pour préparer le Levallois Cabourg 2ème du nom que certains du club vont faire début septembre et pour ceux qui ne le feront pas profiter de l’été pour se faire une longue distance. Le but était de dépasser les 200km.

Comme chaque rituel, le tracé du parcours s’est mis en place la semaine précédente. Fallait avoir la distance et atteindre les 3 BPF tant convoités. Opération faite avec une balade qui nous conduit à Milly La Forêt, Malesherbes et Dourdan.

Nous étions 5 au départ, bien en forme au rendez-vous devant le stade. Thierry portait les nouvelles tenues du club. Rapidement nous allions découvrir un invité surprise qui allait nous accompagner toute la matinée : le brouillard. Le début se fit via le trajet habituel vers le christ de Saclay et, après Belle Image, direction Gif et la première difficulté de la journée, la route du val de Gif. Ensuite nous allions vers Briis-sous-Forges et plein de petites routes. Nous avons roulé pour effectuer notre première pause à 50km et la belle montée de la Briche et sa pente bien raide. Pause bien trempée avec le brouillard. Jean François commençait son opération MacGyver car il rencontrait des soucis de passage de vitesse. Direction Etrechy et les contrées du 91 arpentées de belles petites côtes, désolé je l’avais vendu plus calme.

Avant Milly nous abordions la forêt de Fontainebleau et le plaisir d’avoir Thierry qui nous présentait de nombreux points d’histoire et surtout le nom et l’histoire des plantes.

Nouvelle pause et premier tampon pour Stéphane à Milly à côté de la magnifique place du marché. Nous avons repris la route pour rejoindre Malesherbes, avec un maximum de petites routes. Nous y découvrions que beaucoup de champs étaient plantés avec du chanvre et son odeur aussi forte. Johanna se prête au jeu de la petite pose photo devant.

A Malesherbes, la pause déjeuner s’imposa et avec les fermetures d’août nous avons la chance de découvrir un restaurant portugais qui était super, pas cher et très bon. En plus nous étions en terrasse et seuls, que demander de mieux.

La reprise fut plus dure, car la chaleur était bien tombée et nous allions entamer la partie plate du circuit composée des plaines du 91. Heureusement le vent nous rafraîchissait et  il s’imposa des pauses pour se ravitailler en eau. Arrivés à Dourdan, une bonne et longue pause s’imposa pour le dernier tampon du BPF et recharger les accus. Jean François avait dépassé sa distance maximum à vélo, et oui c’était son premier 200. Nous retrouvions aussi les routes plus accentuées. Décision était prise de passer par les Molières afin de faire un dernier ravitaillement pour le final. Et oui nous approchons des 4 litres de boisson par personne. Aux Molières vu l’heure assez tardive, petite séparation, Johanna et Jean François restaient un peu plus et Thierry, Stéphane et moi partions pour la dernière partie et le dessert de la côte de Belle Image. Au final nous avons parcouru 225 km et 1 800m de dénivelé. Place à une belle soirée de repos et voir le bronzage cycliste bien accentué.

Bon Levallois Cabourg aux collègues qui vont le faire….


Répondre à JEAN-BAPTISTE Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Préparation à Levallois Cabourg