Sous un soleil printanier


Samedi 10 mars, Monique, Roger, Jean-Claude et Philippe ont effectué une piqûre de rappel de leur formation de sauveteur PSC1 (Prévention et Secours Civiques niveau 1).

Le stage s'est déroulé dans les locaux de la Protection Civile à Levallois-Perret. Corinne, la formatrice nous a rappelé avec beaucoup de pédagogie et de passion pour son activité bénévole de secouriste les premiers gestes à effectuer en attendant les secours.

Nous avons revu comment réagir en cas d'étouffement, hémorragie, perte de connaissance, arrêt cardiaque, malaise, plaie, brûlure ou traumatisme. La formation a alterné rappels théoriques et exercices pratiques. 

En cas de perte de connaissance, la victime doit être mise en PLS (Position Latérale de Sécurité) afin d'assurer la liberté des voies aériennes (nez, bouche). Roger et moi-même nous sommes prêtés au rôle de victime, Jean-Claude à celui de sauveteur.

Merci à Corinne, notre formatrice et à la coordinatrice de la formation au CODEP92 Claudine Auzet pour l'organisation de cette formation très utile.

Le lendemain, nous étions huit pour notre sortie dominicale sous un beau soleil printanier. Sont au rendez-vous les 2 Jean, Stéphane, Christopher, Elisabeth, Henry, Théophile et Philippe. Les cuissards courts sont de retour !

La route est détrempée mais le soleil s'imposera toute la matinée et nous ne subirons aucune des "rares averses" prévues par Météo France.

Les 2 Jean et Stéphane partent en direction de Vélizy. Elisabeth, Henry et Théophile qui a ressenti rapidement une gêne au mollet effectuent la reconnaissance du parcours de 40km du rallye. Christopher et Philippe font celle du 100. Dans la côte de Vauhallan, Elisabeth crève et Henry répare. Elisabeth, il y a un stage de mécanique le dimanche 25 mars...

Avec la température qui monte et le vent chaud du sud qui nous réchauffe, on peut enlever des couches et on se sent des ailes. Cela nous change radicalement de la bise glaciale de Moscou d'il y a 15 jours.

Christopher en termine avec l'Homme Mort.

A l'arrivée, nous avons 97km au compteur. Pour atteindre la barre symbolique des 100, nous traversons Montrouge jusqu'à la Porte d'Orléans, remontons l'avenue Henri Ginoux puis celle de la République. Cela permet de montrer le maillot du club dans les rues de la ville.

Nous avons constaté que notre parcours de rallye comprenait quelques routes en très mauvais état et de nombreux nids de poule.

Espérons que la météo soit aussi favorable dimanche prochain pour notre rallye et la route sèche afin de faciliter le fléchage au sol.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.