200 estival 3


200, c'est un magazine de vélo très intéressant et décalé. C'est aussi devenu une tradition du club d'organiser un parcours de 200km pour les amateurs de longue distance présents en été. Samedi 29 juillet, Marianne, Thierry, Pascal et Philippe s'élancent de Montrouge dès 7h du matin et récupèrent Edmond qui s'échauffait ou plutôt se réchauffait près du Christ de Saclay. La météo sera favorable et le chaleur augmentera toute la journée. A l'aller, le vent de face nous conduit à prendre des relais d'un km chacun afin de bien se protéger. Le parcours est le même que celui que j'avais effectué l'an passé avec Yannick et Stéphane. Il traverse Gallardon, Maintenon, Nogent-Le Roi, la forêt de Rambouillet par des routes forestières, Montfort-l'Amaury et Dampierre.

Thierry, très observateur et mû par une déformation professionnelle, nous fait découvrir la flore et la faune de la Beauce. Ainsi, nous admirons des phlox qui ornent un jardin à la sortie de Clairefontaine. Avant, PHLOX, c'était seulement, pour moi,  58 points au premier coup d'une partie de scrabble ! J'en ignorais la définition... Comme quoi, le cyclotourisme peut rendre moins bête. Thierry nous montre un héron solitaire au long cou qui se dresse dans un champ moissonné.

Première pause devant le château d'Esclimont.

A l'entrée de Maintenon, nous passons sous l'aqueduc qui devait alimenter en eau les fontaines du château de Versailles.

Le château de Maintenon vaut le détour.

Après un déjeuner en terrasse à Nogent-le-Roi, nous entamons le chemin du retour. Lorsque nous quittons la vallée de l'Eure, le parcours devient néanmoins plus vallonné et un fort vent de biais accroit la difficulté de ce passage avant la forêt de Rambouillet. Une succession de routes forestières qui traversent cette dernière aboutit à Saint-Léger-en-Yvelines.

Après  une pause bien méritée dans un café de Montfort-l'Amaury, nous retrouvons des routes plus familières et rentrons par la trilogie "17 Tournants", "Port Royal" et "Homme Mort".

Le soir, dans un couscous de Montrouge avec nos conjoints, nous concluons cette belle journée sur une note très conviviale.

Thierry, infatigable, accompagne Claudine à la Nuit des Etoiles au Beffroi de Montrouge. Les courageux Marianne et Pascal décident de rouler le lendemain matin. Ont-ils réalisé leur promesse ? Je n'étais pas présent le dimanche matin pour vérifier. Appel aux témoins...

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “200 estival