Retour à Reims 2


Il y a une dizaine d'années voire plus, je me souviens avoir effectué avec Henri et Edmond le Brevet Cyclototouriste de la Montagne de Reims (BCMR). La température était caniculaire. Nous nous étions perdus et avions fait un parcours plus court que prévu. C'était une autre époque ! Nous ne disposions pas de GPS...Je garde le souvenir d'une côte impressionnante vue d'en bas qui monte à pic tout droit sur un coteau. Je m'étais dit qu'un jour, je reviendrais faire la plus longue distance de ce brevet "montagnard". 

A la fin du week-end de l'Ascension, certains s'étaient promis de revenir à Reims pour le BCMR . Finalement, seuls Théophile et Quentin sont partants pour découvrir avec moi le BCMR dont c'est la 63e édition après 2 années d'interruption à cause du Covid.

La Montagne de Reims est un Parc Naturel Régional situé entre Reims et Epernay. Elle comprend un massif forestier, des coteaux de vignes englobant les plus célèbres crus champenois et des champs.

Le grand parcours de 158 km traverse de long en large le parc avec un dénivelé total de 2400 m. Il est tortueux et emprunte les cotes les plus emblématiques dont certaines impressionnantes avec leur gros pourcentages.

Après un départ de Montrouge à 5:30, nous avons démarré de Reims à 7:30 et sommes arrivés à 16:00 dans les délais ! :-). Nous avons enchainé les cotes. Les organisateurs ont eu la bonne idée de placer les ravitaillements au sommet des plus beaux points de vue . En haut de la cote de Chatillon-sur-Marne, une statue de 33 m de haut a été érigée en souvenir du pape Urbain II originaire de Reims. Le panorama à 360 degrés est impressionnant au sommet de la colline. Le ravitaillement sur un flan de la cote de Champillon offre aussi une très belle vue sur les vignes.  

Lors de l'étape du Tour de France 2019 arrivant à Epernay, Julian Alaphilippe a porté son attaque décisive dans la cote de Mutigny et fait coup double en remportant l'étape et le maillot jaune. Cette cote redoutable au milieu des vignes qui escalade un coteau affiche une pente à 13% sur 800 m. Elle est très intimidante vue d'en bas ! Nous nous sommes arrêtés pour la prendre en photo avant de l'escalader.

Nous avons roulé à un bon rythme durant le brevet sous l'impulsion de Théophile et Quentin. 

Bravo à Quentin qui réalise sur cette épreuve sa plus longue distance sur une journée. C'est d'autant plus méritoire que le dénivelé global de 2400 m est bien plus important que celui de nos sorties habituelles en vallée de Chevreuse. Nous avions d'ailleurs demandé une dérogation pour Quentin afin qu'il puisse réaliser le 158 km qui est normalement réservé aux plus de 18 ans.

Le brevet de la Montagne de Reims a remporté un beau succès avec 871 participants sous une météo un peu fraiche pour la saison mais parfaite pour le cyclotourisme. Merci au club de Reims pour l'organisation parfaite : qualité de l'accueil, ravitaillements et plateau repas copieux, fléchage impeccable.

Après le Brevet Cyclotouriste de la Montagne de Reims (BCMR), nous pourrions envisager de participer l'année prochaine mi-juin au Brevet  Cyclotouriste du Massif Ardennais (BCMA). 5 parcours de 50 km à 190 km (3360 m de dénivelé) sont proposés. Je prépare déjà la demande de demande de dérogation pour Quentin… Etes-vous prêts pour un retour dans les Ardennes ?

 

Vous trouverez ci-dessous les photos prises par les organisateurs du BCMR. Un grand merci à eux. Le lien vers leur reportage est disponible ci-après : Reportage photos du B.C.M.R 2022 | CYCLO CLUB REMOIS


Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Retour à Reims