Un air de juillet en septembre


Pour la sortie du jour, 2 groupes se sont formés au départ de Montrouge.

Pour la grande sortie, le départ était donné pour une belle balade dans le 91. Objectif profiter de la belle journée annoncée, préparer nos collègues qui vont s'attaquer à Paris-Le Crotoy 2020, randonnée de 210 km.

Nous sommes partis avec l'idée de raccourcir l'arrivée dans la vallée de Chevreuse afin de pouvoir pousser plus loin dans le 91. Nous sommes passés par Châtillon et avons suivi le Tram afin de rejoindre Bièvre et de suivre la N118 via la piste cyclable jusqu'à Orsay. Nous découvrons la nouvelle piste qui part du Christ vers Orsay. Ensuite descente vers Gif-sur-Yvette et le passage par le Crous qui offre un petit parc très sympathique. Nous rejoignons Bure-sur-Yvette via une zone industrielle qui nous offre la chance de ne croiser aucune voiture.

Petite montée dans Bure et la direction est Gometz afin de rejoindre les plateaux, ce sont de nouvelles routes pour nos sorties et nous découvrons des côtes dont une belle à Gometz-le-Châtel qui fera chauffer les cuisses rapidement.

De retour sur les plateaux, nous prenons la direction de Briis-sous-Forges. La petite crevaison arrive pour notre Pascal qui va mettre tous les talents du club dont Stéphane et son œil avisé pour repérer le petit silex ou verre qui aurait pu nous arrêter une nouvelle fois.

A partir de Breuillet pour beaucoup c'est de la découverte et du plaisir. De petites routes pas trop fréquentées par les voitures et la nature donnent beaucoup de plaisir. 

Nous arrivons au point le plus éloigné du jour, Souzy-la-Briche. Nous accumulons les montées et Tom et Antoine sont très motivés pour mettre du rythme quand ça grimpe, bien suivis par Marianne qui attend la chaleur et notre Philippe à qui on sent que l'été privé de montagne pèse un peu. Tom a droit à une petite remontée de bretelles à la sortie de Saint Chéron en essayant de pousser un pur montagnard et se prend "Eh petit tu es sur du trop gros développement" avant de se faire déposer.

Petite pause à St Chéron

 

Nous continuons a engranger les côtes et Hélène a un petit moment de moins bien mais qui ne durera pas trop longtemps pour le final. Luc commence à penser au poulet qui risque d'être trop cuit avec une arrivée tardive.

Mais le rythme est bon et l'accumulation des côtes ne causera pas trop de souffrance, le soleil est là pour donner du cœur à l'ouvrage.

Dernier ravito aux Molières avant d'entamer le retour et les côtes de Cressely, Châteaufort et l'Homme Mort. On sent Jean motivé sur le retour pour accélérer, l'heure du repas approchant de plus en plus, on sent ses forces se décupler.

 

 

Au final 110 km et 1200 de D+

<iframe height='405' width='590' frameborder='0' allowtransparency='true' scrolling='no' src='https://www.strava.com/activities/4053156403/embed/ff7c5fc88339a3b17536a83d956b47ef7c26eb67'></iframe>

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.